Rhizome – Geraldine Jacques

Du 03 au 26-11-17

Lors de son exposition et dans son livre, la photographe belge, s’indigne de la volonté de censure de certaines œuvres à travers une série de photo intitulée « Rhizome » où elle invite des anonymes et d’autres, qui le sont moins, à prendre la pose pour s’indigner à leur tour. Rhizome est une série-boutade sous forme de diptyques où la même personne s’adonne d’une part au travestissement et d’autre part à la nudité, avec sous chaque image un sous-titre faisant référence à une œuvre qui serait potentiellement censurable. Au travers ce projet, elle donne son avis sur ces questions de genre qui remuent notre société, souvent dans le mauvais sens et tourne aussi en dérision le discours simpliste et extrémiste qui diffuse l’idée que l’accès à une œuvre artistique va nous « pervertir », changer nos valeurs et nos convictions profondes, sans tenir compte de notre libre arbitre et de l’aspect informatif ou onirique de l’œuvre